Comment changer les jantes de sa voiture en restant dans la légalité ?

0
1430
Jante voiture homme

Tout ce qui a trait aux véhicules est sujet à réglementations, que la législation provienne du pays où vous vivez ou du cadre européen. Tous les accessoires de tuning ou de modification doivent correspondre à des critères précis, ce qui peut occasionner des malentendus quand on souhaite changer ses jantes. Passons donc en revue ce qu’il est vraiment possible de mettre en œuvre pour pimper son auto avec classe et dans les clous imposés par la loi.

Bases à connaître sur les jantes

Tout d’abord, rappelons qu’une roue se compose de trois éléments : le pneumatique et la valve (dont on ne parlera pas ici), ainsi que la jante. La fonction de cette dernière est aussi bien de protéger la partie mécanique de la roue que de contribuer à l’esthétique générale du véhicule. Toutes les automobiles en sont dotées et sont vendues avec.

Comme vous vous en doutez sûrement, il existe différents types de jantes, de qualités diverses et variées. Vous pouvez en dénicher en tôle ou en alliage, avec des designs qui vont du basique à l’ultra-design, sans compter l’ensemble de ce qui se situe entre ces deux extrêmes. L’une des caractéristiques essentielles à connaitre est le diamètre des jantes (mesuré en pouces). Les modèles courants du commerce ont un diamètre entre 13 pouces (33cm) pour les voitures citadines et 20 pouces (51cm) pour les 4×4 tous terrains et autres modèles sportifs. Globalement, vous constaterez que la moyenne avoisine les 15 à 16 pouces.

Nombreux sont les conducteurs qui caressent l’idée de changer des jantes, qu’il s’agisse d’échanger un modèle en tôle contre un autre en alliage, plus classieux, ou de changer radicalement l’allure du véhicule. La tentation d’augmenter le diamètre existe alors, mais il faut savoir que cette modification est encadrée.

Quand changer ses jantes ?

C’est au changement de saisons qu’il faut envisager le changement de ses jantes, au même moment que celui du changement de pneus. Les pneus d’hiver sont ainsi plus petits et plus fins pour gagner en adhérence, et inversement pour les pneus estivaux. L’ajustement des jantes se fera en suivant cette logique des choses.

Comment choisir ses nouvelles jantes

Les normes en vigueur peuvent parfois sembler nébuleuses, mais elles répondent à des besoins de sécurité routière. Si vous désirez changer vos jantes, vous devez dans un premier temps consulter l’autocollant placé par le constructeur du véhicule au niveau de la portière du conducteur ou le livret technique. Vous constaterez alors ce qu’il est possible d’accomplir par rapport aux différents montes pneumatiques.

Parmi les subtilités à connaître, sachez que la règle est qu’on peut augmenter de deux tailles par rapport au montage de pneus d’été, et qu’on peut réduire d’une taille dans le cadre du montage de pneus d’hiver.

La réglementation sur le changement de jantes

Ne vous jetez pas pour autant tête baissée sur le premier jeu de jantes disponible. Pour jouer dans le cadre réglementaire, vous devrez composer avec cinq contraintes.

En premier lieu, vos nouvelles jantes devront avoir le même nombre de boulons que celles que vous désirez remplacer. C’est un peu le piège du débutant, si l’on peut dire. Ensuite, la zone d’entraxe doit être identique — l’entraxe est la distance séparant les boulons, elle doit être mesurée au millimètre près pour correspondre. La question du diamètre a déjà été abordée plus haut, néanmoins ne l’oubliez pas. Ajoutez à ceci la largeur des jantes, pour laquelle il y a une tolérance d’un centimètre d’écart avec celles d’origine. Pour finir, vous devrez réduire la hauteur du flanc de pneu au cas où vous voudriez placer des jantes d’un diamètre plus conséquent.

Beaucoup de petits détails à scruter, comme vous le constater, pour lesquels vous aurez besoin d’un mètre (laser ou non) et d’un œil avisé. Gardez en tête qu’en cas de contrôle, si les jantes ne sont pas adaptées, votre responsabilité sera engagée. Surtout, si vous ne suivez pas ces contraintes techniques, vous pourriez vous trouver dans une situation où, à force de rectifier votre erreur de jugement, vous risquez d’endommager l’ensemble de la roue. Avouez qu’il serait dommage d’en arriver à une telle extrémité…

Quel matériau pour vos jantes ?

Nous l’avons abordé, il existe différents matériaux pour les jantes de voiture, qui ont chacun leurs spécificités. Mais que choisir entre la version tôle, aluminium ou alliage ? Plusieurs éléments entrent en jeu.

Les jantes en tôle ont le double avantage d’être relativement bon marché et de bien supporter la saison hivernale, cependant on peut leur reprocher un poids élevé et un manque d’esthétique plutôt frustrant. Si vous êtes du genre à désirer des modèles solides capables de résister aux pires chocs, il s’agira de votre meilleur choix.

En ce qui concerne les jantes alu pour auto, vous constaterez que le prix est plus élevé, cependant elles offrent un véritable bonus esthétique à votre véhicule. Certes, elles sont moins solides que leurs consœurs en tôle, mais c’est là tout l’intérêt : elles sont destinées à l’été et pour être plus légères à l’usage. Ce matériau offrant davantage de malléabilité, et donc d’opportunités pour les efforts sur le design, les constructeurs les privilégient de plus en plus. Pour les amateurs de conduite souple et fluide, la jante aluminium est un must !

Enfin, reine des routes et des circuits, la jante en alliage a de quoi vous faire rêver. Leur prix conséquent est dissuasif, ce qui explique qu’on les retrouve essentiellement sur les circuits de compétition automobile ou sur les voitures haut de gamme. Encore plus légères que les jantes alu, elles facilitent une conduite performante et exigeante, et encouragent à s’essayer aux vitesses élevées. L’idéal pour les amoureux du beau et du sport, mais aussi de la beauté du geste sur l’asphalte !

Où me renseigner ?

En cas de doute, vous avez toujours la possibilité de vous informer auprès de la DRIRE, dont les agents sauront vous dire quelles montes pneumatiques sont tolérées par rapport à votre modèle de véhicule. Au cas où vous feriez changer vos jantes par un garagiste professionnel, celui-ci est supposé connaître la législation en vigueur et orienter votre choix dans la bonne direction.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here