Comment restaurer une Porsche 911 ?

0
140
Porsche 911

Modèles apparus entre 1974 et 1989, les toutes premières Porsches 911 demeurent encore aujourd’hui en très bon état si elles ont eu la chance d’appartenir à des propriétaires consciencieux. Avec beaucoup de soin et d’attention quant à la maintenance ou à la restauration du véhicule ancien, tout un chacun peut continuer à les conduire avec un plaisir de la route intact !

Peut-on restaurer sa Posche 911 soi-même ?

Demandez à n’importe quel garagiste, ce dernier vous dira que le maintien et l’assistance de voitures sophistiquées comme peuvent l’être les Porsches n’est pas à la portée du premier atelier venu. Le processus est en effet délicat et spécialisé, et ne doit pas être effectué par des amateurs si vous tenez à restaurer une Porsche 911. Les voitures d’époques nécessitent les attentions de véritables artistes de la voiture, et ce paramètre doit être pris en considération avant de vous dire que vous pourriez sans doute le faire vous-même.

À moins que vous ne disposiez du matériel adapté et du savoir-faire indispensable à une telle restauration de véhicule, nous déconseillons donc vivement de vous lancer dans un tel projet. Cela étant dit, rien n’empêche de détailler plus avant en quoi consiste le processus, car, après tout, vous demeurez l’unique décisionnaire en ce qui concerne un projet de cette sorte.

L’enjeu des matériaux.

Une Porsche 911 se compose d’une multitude de matériaux, qui contribuent à son identité et à son degré de finition. Chaque élément a été minutieusement pensé pour aller à une place déterminée, et, si vous vous piquez de chercher des alternatives, vous dénaturerez le véhicule initial pour aboutir à un résultat, disons, autre. Vous devez donc, en premier lieu, déterminer si votre intention est de restaurer votre Porsche 911 à l’identique de l’originale ou à votre bon vouloir. Nous considérerons ici qu’en tant que passionné, vous désirez aboutir à un résultat aussi proche du modèle de sortie d’usine.

Qu’il s’agisse de cuir, d’alcantara, de plastique, de moquette, d’aluminium, de polycarbonate ou de moquette, sans oublier les peintures et les vernis ou le chrome, vous aurez à faire avec une multitude de matériaux, qu’il faudra identifier puis vous procurer pour mener à bien une restauration de Porsche 911 complète. Appréhender cette combinaison savante est la clef de votre succès. S’agissant d’un véhicule ancien, vous aurez certainement à chiner à droite à gauche les pièces manquantes qui ne sont plus produites à l’heure actuelle. Que ceci ne vous freine pas dans votre élan : ce côté « chasse au trésor » se révèle parfois aussi gratifiant que les réparations que vous effectuerez.

Gardez à l’esprit que chaque produit répond à une fonction précise pour le bon fonctionnement de votre véhicule de collection. Chacun de ces derniers est unique lors de la sortie d’usine, et il faut donc le traiter de façon personnalisée, en fonction de son historique. Les modèles qui ont servi à faire du circuit n’ont pas subi les mêmes maux que ceux possédés par des particuliers pour un usage quotidien, tout comme ceux qui ont contribué aux rallyes n’ont rien à voir avec ceux qui sommeillent dans un garage en attendant la sortie dominicale. L’aspect global de la voiture s’en ressent inévitablement, or, c’est justement là que l’effort de restauration de sa Porsche 911 peut s’avérer le plus gratifiant : lui redonner une seconde jeunesse.

La sélection de sa Porsche 911

Si vous ne disposez pas d’une Porsche 911 mais désirez vous atteler à un tel projet de restauration, sachez que celles-ci sont cotées particulièrement haut. La marque joue pour beaucoup, et c’est normal, qu’il s’agisse d’un modèle vintage ou neuf. Partez donc du principe que, même parmi les occasions, vous serez chanceux d’en trouver une pour quelques dizaines de milliers d’euros à peine. Pour autant, au-delà de cette mise initiale qui peut s’avérer conséquente, la restauration offre une plus-value intéressante sur laquelle vous pouvez compter en cas de revente du véhicule.

Comme pour tout véhicule d’occasion, et notamment pour ces modèles, vous aurez la chance de rencontrer et de passer du temps avec des passionnés, qui sauront vous conseiller et vous renseigner. Tant que vous faites en sorte de ne pas tomber sur un « os » incapable de remplir ses promesses, la dimension « bricolage » de votre restauration de Porsche se déroulera sans anicroche.

De préférence, investissez dans un véhicule dont les réparations sont à votre portée. Cela réduira les coûts et vous épargnera certaines mésaventures. Payer une Porsche 911 d’occasion légèrement plus à l’achat diminuera d’autant les dépenses générées par la restauration, et inversement !

Trouver des pièces de rechange pour sa Porsche 911

Le plus compliqué consiste certainement en l’obtention des éléments manquants ou fautifs pour offrir une seconde jeunesse à votre véhicule. La récupération et les ventes entre particuliers permettent de répondre à la majorité des besoins, cependant même les achats en ligne peuvent atteindre leur limite dans le cas de pièces qui ne sont plus produites depuis des années. De nombreux sites spécialisés existent, parmi lesquels vous devrez trier le bon grain de l’ivraie pour obtenir le nécessaire. Les clubs Porsche et les associations pourraient se révéler votre meilleure ressource !

Chaque Porsche 911 dispose d’un livret dans les archives de l’entreprise qui l’a conçue, où sont répertoriés tous ses composants. Ces informations et les feuilles d’assemblage sont une mine d’or d’informations pour la sélection des pièces de rechange, ou la fabrication sur-mesure de celles-ci auprès d’un professionnel. Vous procurer ce livret devrait être votre objectif principal avant toute restauration. La suite découlera tout naturellement de ce que vous y lirez.

Enfin, assurez-vous de disposer des outils nécessaires pour effectuer les réparations. Cela vous aidera à mener à bien la restauration de votre Porsche 911.

Après la restauration, l’entretien !

Une fois votre Porsche 911 restaurée avec brio, prenez-en soin comme à la prunelle de vos yeux ! L’abriter dans un garage à l’abri des éléments sous une bâche contribuera à la préserver en l’état, tandis que des révisions mécaniques régulières garantiront sa fiabilité sur la route. La dimension plaisir sera d’autant plus forte que, une fois au volant, vous pourrez vous enorgueillir d’avoir remis en état un bijou de technologie d’antan, dont l’esthétique vaut largement la renommée.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here