Crevaison lente : comment la réparer ?

0
94
pneu voiture

La crevaison lente, contrairement à la crevaison rapide, ne provoque pas un dégonflement immédiat du pneu. La perte d’air est progressive et il est possible de regonfler plusieurs fois son pneu avant de comprendre qu’il s’agit d’une crevaison lente. La crevaison rapide, à l’inverse, se traduit souvent par l’éclatement du pneu et nécessite d’en changer. La crevaison lente est donc plus difficile à repérer, mais elle est aussi réparable.

Comment réparer une crevaison lente ?

Si vous avez la certitude que votre pneu est crevé et qu’il s’agit d’une crevaison lente, plusieurs options s’offrent à vous. Certaines sont très efficaces, d’autres sont sommaires ou temporaires. Dans tous les cas, il est évidemment conseillé de changer rapidement son pneu et de ne réparer une crevaison lente que pour se rendre au garage le plus proche.

La bombe anti-crevaison

La bombe anti-crevaison est la technique la plus simple et la plus rapide pour réparer une crevaison lente. Une bombe anti-crevaison permet d’appliquer un spray particulier sur les crevaisons n’excédant pas 3 millimètres. La mousse projetée par la bombe anti-crevaison colmatera temporairement la crevaison et vous permet de rouler doucement jusqu’à un garage.

Attention ! Si la crevaison lente est due à une déchirure latérale du pneu, alors la bombe anti-crevaison est inutile et il est dangereux de continuer à rouler.

La réparation par l’extérieur

Cette technique de réparation d’une crevaison lente est tout à fait accessible à n’importe qui. Les magasins spécialisés et les stations-service vendent tous des kits de réparation des crevaisons lentes par l’extérieur pour une quinzaine d’euros à peine.

Le principe est simple : on injecte une mèche en caoutchouc dans le trou à colmater. La mèche en question est enduite d’une colle spéciale qui bouchera le trou. Avant de se lancer, il est nécessaire d’acheter un kit adapté à la taille du trou à boucher.

Ici encore, cette technique n’est adaptée que pour les petites entailles de quelques millimètres. Une réparation de ce genre reste sommaire et il ne faut pas conduire des centaines de kilomètres sur l’autoroute juste après. Dépêchez-vous d’aller faire réparer votre pneu.

La réparation par l’intérieur

La réparation par l’intérieur d’une crevaison lente est l’une des techniques les plus fiables. Elle doit être réalisée par un professionnel parce qu’elle nécessite de démonter le pneu de votre véhicule. Elle permet néanmoins de ne pas avoir à racheter un pneu et c’est une réparation plutôt durable dans le temps.

Son principe est aussi très simple puisqu’il s’agit d’appliquer une rustine en forme de champignon à l’intérieur du pneu pour colmater le trou responsable de la crevaison lente. Si cette réparation est plus fiable, c’est parce qu’une rustine appliquée depuis l’intérieur restera plus facilement en place. Quand cette réparation est faite par un professionnel, le pneu est ensuite presque comme neuf.

Malgré tout, il est conseillé de surveiller plus fréquemment la pression de ces pneus après une réparation de crevaison lente par l’intérieur.

Mettre la roue de secours

Installer soi-même sa roue de secours reste la meilleure solution pour faire face à une crevaison, qu’elle soit rapide ou lente. Rappelons d’ailleurs qu’une crevaison lente peut facilement mener à une crevaison rapide, c’est-à-dire une explosion du pneu. Il est donc dangereux de ne pas prendre au sérieux la réparation d’une crevaison lente.

Mettre la roue de secours est la solution la plus efficace pour votre sécurité. Cela vous permet de rouler plusieurs centaines de kilomètres sans problème pour vous rendre au garage de votre choix. N’oubliez pas de garder la roue d’origine pour n’avoir à payer que le changement du pneu.

Si vous ne savez pas changer une roue, voici un récapitulatif sommaire des étapes :

  • Dévisser légèrement les quatre écrous de la roue sans les retirer totalement
  • Installer le cric pour surélever la voiture
  • Dévisser totalement les quatre vis
  • Retirez la roue
  • Placez la roue de secours
  • Revissez les quatre écrous sans forcer
  • Retirez le cric
  • Revissez complètement les quatre écrous

Il faut prendre soin de ne pas forcer sur les vis quand le cric est en place, car l’équilibre de la voiture reste alors précaire. Voilà pourquoi on réserve toutes les actions réclamant de la force pour les moments où la voiture est bien stable sur le sol.

Comment trouver une crevaison lente ?

Pour trouver une crevaison lente, il existe plusieurs astuces. La plus simple consiste à regonfler vos pneus en respectant scrupuleusement les recommandations du constructeur (inscrite dans la portière du conducteur). Si au bout de quelques heures ou de quelques jours un pneu est beaucoup plus dégonflé que les autres, alors l’hypothèse d’une crevaison lente est la plus probable.

Une autre technique consiste à démonter la roue que vous soupçonnez d’être crevée (cf. les conseils précédents). Ensuite, passez simplement une éponge imbibée d’eau et de liquide vaisselle sur toute la surface du pneu. Avancez lentement et méthodiquement, car vous devez repérer si une quantité anormale de bulles se crée à un endroit. Si c’est le cas, cela veut dire que de l’air s’échappe et que le trou se trouve sous les bulles.

Enfin, il est fréquent qu’une crevaison lente soit due à un objet enfoncé dans le caoutchouc du pneu. Dans ce cas-là, il suffit d’inspecter le pneu pour s’en rendre compte. Rendez-vous rapidement chez votre garagiste ou changez votre roue pour une roue de secours, car l’éclatement du pneu vous menace, que vous retiriez l’objet ou non.

Est-ce qu’un pneu peut se dégonfler sans crevaison ?

En théorie, vos pneus se dégonflent tout seuls avec le temps. L’air s’échappe progressivement, notamment à cause de la chaleur produite par le contact des pneus avec le sol pendant de longues heures. Dans ce cas-là, le dégonflement des pneus est généralement uniforme entre la gauche et la droite. Il l’est moins entre l’avant et l’arrière, car la répartition du poids dans le véhicule est rarement égale.

Si vos pneus se dégonfle très rapidement ou pas du tout au même rythme, alors l’origine du dégonflement n’est pas normal. Bien souvent, il s’agit d’une crevaison lente. Cependant, il arrive aussi qu’il s’agisse d’un défaut de parallélisme de la voiture. Cela provoque une usure prématurée d’un ou plusieurs pneus. Généralement, un tel défaut se ressent à la conduite, mais pas toujours. Le diagnostic et les réparations d’un garagiste professionnel sont alors presque toujours recommandés.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here