Permis de conduire : comment récupérer ses points ?

0
142
Conducteur homme voiture

Il existe de nombreuses façons de se voir retirer des points sur son permis, qui n’en compte que douze une fois ce dernier obtenu. Vous venez de perdre beaucoup de points de permis suite à une infraction au Code de la route ? Découvrez comment les récupérer à l’aide d’un stage en centre agréé

Comment perd-on des points de permis ?

Chaque infraction au Code de la route constatée par les autorités risque de réduire ce capital, jusqu’au point où vous pourriez subir un retrait de permis au cas où vous atteindriez le zéro fatidique. Loin d’être arbitraire, le barème appliqué par la police tient compte de la gravité du délit constaté, et s’échelonne en fonction de cette dernière.

Ainsi, vous vous verrez retirer 6 points en cas de conduite alcoolisée ou sous stupéfiants, ou si vous dépassez la limite autorisée de plus de 50 km/h, si vous occasionnez des blessures à une personne tierce ou si vous continuez de prendre le volant malgré une suspension ou une annulation de votre permis. Par ailleurs, ces deux derniers cas de figure sont généralement employés en situation de récidive ou de flagrant délit poussant le bouchon trop loin.

Si votre excès de vitesse se place à plus de 40k/h, si vous refusez de céder la priorité ou que vous roulez en sens interdit, si vous grillez un feu rouge ou faites demi-tour sur l’autoroute (mauvaise idée dans tous les cas), voire si vous conduisez de nuit sur autoroute sans avoir allumé vos feux, ce sont 4 points qui sautent.

Lorsque vous êtes interpellé pour défaut de port du casque, un excès de vitesse supérieur à 30 km/h, que vous vous livrez à un dépassement dangereux ou ne respectez ni les distances de sécurité, circulez indument sur la bande d’arrêt d’urgence ou à gauche sur une chaussée à double sens, vous pouvez compter sur un retrait de 3 points. Enfin, vous perdrez 2 points si on vous surprend à un excès de vitesse de plus de 20 km/h ou avec un téléphone à la main (même si vous vous trouvez à l’arrêt devant un feu rouge).

La liste est loin d’être exhaustive, toutefois ces clarifications permettent de mieux cerner à quel point le solde de 12 points peut vite fondre comme neige au soleil en cas d’infractions régulières.

Quelles conséquences si on perd tous ses points de permis ?

C’est fort simple : toute perte de l’intégralité de vos points mène à une interdiction de conduire pour une période de 6 mois, valable pour n’importe quel type de véhicule pour lequel il y a besoin d’un permis. Ne misez donc pas sur votre moto si c’est en voiture que vous avez perdu vos derniers points, et inversement ! La durée d’interdiction augmente jusqu’à une année entière si vous aviez déjà perdu tous vos points dans les cinq ans qui ont précédé.

Un permis qui atteindrait un solde nul de points devient invalide, et doit être confié à la préfecture la plus proche de votre domicile dans un délai de 10 jours au plus. Il vous faudra alors reprendre à zéro comme si vous étiez un débutant, en repassant votre code et le test de conduite du permis (dans le cas où votre permis aurait été émis il y a moins de trois ans), ou refaire les épreuves de théorie (dans le cas où le permis serait plus ancien).

En cas de doutes sur votre nombre de points sur le permis, vous pouvez les consulter le site de Télépoints, géré par les services publics.

Peut-on récupérer ses points de permis perdus ?

D’après les règles mises en place au niveau national, vous récupérez de façon automatique les points perdus passé un certain délai sans commettre d’infraction — pour peu que vous n’ayez pas déjà atteint un seuil de points nul. Ce délai va de 6 mois à 10 ans en fonction de la catégorie de contravention. Par ailleurs, si vous poursuivez sur la pente glissante de la perte de points et des manquements à la loi, c’est le délai maximal qui s’applique.

Au cas où vous ne voudriez pas attendre, ou que vous ayez atteint un minima stressant, vous pouvez miser sur les stages de récupération de points de permis.

Organiser un stage de récupération de points de permis

Cette solution est la plus rapide pour regagner des points enlevés lors d’une contravention. On peut récupérer ainsi un maximum de 4 points, ce qui peut sembler peu à première vue, mais qui peut s’avérer indispensable pour celles et ceux qui frisent d’ores et déjà le seuil nul.

En pratique, il s’agit d’un stage de sensibilisation aux divers enjeux posés par la sécurité routière. Voyez cela comme une piqure de rappel de votre phase d’apprentissage du code ! Le stage se déroule obligatoirement sur une période de deux jours consécutifs, après laquelle vous recevez une attestation de stage, émise par l’organisme ou le centre auquel vous vous êtes inscrit. Ceux-ci sont agréés par la préfecture : un double de votre attestation est ainsi transmis aux autorités du département où s’est déroulé le stage. Vous récupérez ainsi les points qui vous manquent.

Quelles sont les conditions pour passer un stage de récupération de points de permis ?

Vous devez disposer encore d’au moins 1 point sur votre permis (faute de quoi ce dernier est invalide et confié à la préfecture), et, surtout, qu’il soit valide. Vous êtes limité à un stage par an, et ne pouvez donc pas gagner plus de quatre points par an en optant pour cette solution.

Nous recommandons à nos amis conducteurs de se manifester auprès des centres de stages de récupération de points sitôt qu’il ne leur reste plus que la moitié du solde maximal auquel ils ont droit.

Enfin, concluons sur une note de prévention : si vous parvenez à ne pas perdre de points en évitant des infractions au Code de la route, vous vous épargnerez de tels stages et des situations où l’on pourrait vous retirer votre permis pour une longue durée. Le plus simple pour éviter de devoir regagner des points reste encore de ne pas en perdre.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here