Quand et pourquoi changer un joint de culasse usé ?

0
106
Joint de culasse

Qu’il s’agisse de discussions entre passionnés d’automobile ou au détour d’un passage chez le garagiste, la question du joint de culasse et de son entretien revient régulièrement. Mais qu’en est-il dans le détail ? Quelle est sa nature réelle et que faut-il faire pour s’assurer qu’il dure dans le temps ?

Comprendre à quoi sert un joint de culasse

Précisons tout d’abord que le joint de culasse constitue l’un des composants les plus essentiels du moteur, mais qu’il est également l’un des plus fragiles qui soient. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un joint, dont la nature est assez spécifique comparé à d’autres. Sa configuration est variable en fonction des moteurs qu’il équipe : un 2 temps et un 4 temps n’auront ainsi donc pas la même forme.

À l’origine, et avant les évolutions législatives concernant l’amiante dans les véhicules, le joint de culasse se composait d’une tôle d’amiante recouverte par deux épaisseurs de cuivre ou d’aluminium, le tout renforcé au niveau des orifices à l’aide d’anneaux métalliques. L’interdiction de l’amiante a mené à l’usage de nouveaux matériaux, dont le cuivre et les fibres métalliques, avec l’objectif que la résistance soit garantie à trois niveaux : thermique, mécanique et chimique. Autant dire qu’il faut que le système tienne la route !

Impact sur la combustion

Vous n’avez certainement pas oublié que les moteurs automobiles sont des moteurs à explosion, ce qui signifie que, à intervalles réguliers, de petites explosions nécessitent des phénomènes de combustion. La chambre de combustion et le bloc moteur doivent donc être protégés à l’encontre des gaz chauds engendrés par celle-ci — rôle tenu par la culasse et le joint de culasse. Il s’agit ni plus ni moins de garantir l’étanchéité de la chambre de combustion.

On gardera aussi à l’esprit que la culasse sert à supporter les multiples éléments vitaux du moteur : que celle-ci rende l’âme et c’est donc l’ensemble qui devient inopérant. Relativement fragile en dépit des efforts des constructeurs, elle doit bénéficier des meilleures attentions.

Rôle d’étanchéité des circuits

Loin de se limiter à assurer la connexion entre les divers éléments du moteur, le joint de culasse contribue à une circulation correcte de deux fluides essentiels pour la pérennité du véhicule : l’huile et le liquide de refroidissement. La raison est simple : les deux circuits (de lubrification et de refroidissement) traversent la culasse et le bloc moteur en passant par le joint. En tant que support, ce dernier est donc crucial pour maintenir ceux-ci efficaces et séparés, car, en aucun cas il ne faudrait que se mélangent huile et liquide de refroidissement au sein de la chambre à combustion ; faute de quoi vous pouvez dire « adieu ! » à votre moteur.

Comment reconnaître un joint de culasse défectueux ?

À force d’être sollicité, de subir les affres du temps et les contraintes techniques (dont la surchauffe moteur n’est pas des moindres), le joint de culasse peut en venir à être endommagé. Pire encore, il peut se fendre, ce qui entraîne une série de désagréments tels qu’une perte de liquide de refroidissement ou une perte d’huile (ce qui crée un surplus de consommation desdits fluides), une perte de compression au niveau des cylindres (on a alors une réduction sensible de la puissance du moteur), voire, dans le pire des cas, un mélange d’eau et d’huile dans les circuits, susceptible d’engendrer le remplissage d’un cylindre avec du liquide de refroidissement, une surchauffe générale et une mauvaise lubrification. La configuration parfaite donc pour envoyer son bloc moteur à la casse ou condamner définitivement son véhicule.

À quel moment faut-il changer le joint de culasse ?

Il n’existe aucune règle absolue concernant la fréquence du changement du joint de culasse, une opération que seul un garagiste professionnel est en mesure d’effectuer (par mesure de sécurité). Vous pouvez néanmoins soupçonner qu’il s’agit de ce problème au cas où une fumée bleue ou blanche sortirait du pot d’échappement, si vous subissez une réduction forte de la puissance générale, si votre consommation d’huile augmente de façon curieuse, ou si vous retrouvez de l’huile et du liquide de refroidissement au niveau de la jointure entre culasse et bloc moteur. Ces signes ne trompent pas et devraient vous alerter quant à la santé de votre véhicule.

Par ailleurs, en cas de difficultés internes au moteur, les voyants de votre tableau de bord s’illumineront façon sapin de Noël afin de vous prévenir. Les trois voyants de liquide de refroidissement, de service et d’huile sont ceux qui devraient vous mettre la puce à l’oreille.

Chez le garagiste pour le joint de culasse

Dans le cas où vous identifieriez de tels problèmes, adressez-vous à votre garagiste habituel aussitôt que vous le pourrez. Un changement de joint de culasse est une manipulation spécifique, qui touche autant à la conduite qu’à la sécurité. Les cas où un joint de culasse entraîne une surchauffe puis un arrêt brutal de véhicule ne sont pas rares sur les routes et les autoroutes et font partie des raisons classiques de demandes de dépannage.

Notez qu’on ne « répare » pas un joint de culasse, on le « change ». Cette pièce sensible ne supporte pas la moindre craquelure pour rester efficace, et se traite avec soin. Si vous êtes adroit en mécanique et vous sentez à l’aise avec une telle manipulation, lancez-vous en toute responsabilité. La pièce est d’un coût relativement correct. Par contre, une telle prestation est habituellement facturée entre 1000 et 3000 euros l’intervention, en raison du travail de longue haleine que cela représente…

Dans le cas d’un véhicule ancien, vous pourriez avoir meilleur temps de renoncer à votre voiture que de réclamer une telle intervention. S’entendre dire qu’il y a un problème avec le joint de culasse devrait vous faire tiquer : ce verdict constitue souvent une condamnation à la ferraille de votre voiture. Soyez donc attentif à la bonne santé de votre joint de culasse, et vous contribuerez à la longue vie de votre moteur et de votre véhicule !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here