Quelle voiture pour tracter une remorque de 2 tonnes ?

0
225
Voiture remorque

Lorsque l’on désire emporter avec soi une remorque particulièrement chargée, notamment pour transporter un bateau, ou que l’on se mêle de transporter une large quantité de biens, la question de la voiture capable de tracter une remorque de 2 tonnes se pose avec acuité. Que faut-il savoir avant de tenter l’aventure ?

La puissance de la voiture, un critère essentiel

Commençons par le commencement : pour tracter, vous aurez besoin de disposer d’une boule d’attelage à votre véhicule, qui plus est solidement fixée. Sans celle-ci, votre remorque n’ira pas bien loin. Certains conducteurs se laissent encore aujourd’hui surprendre par ce détail anodin. Après cela, d’autres critères non moins essentiels doivent être pris en considération.

En premier lieu, le poids du véhicule joue pour beaucoup dans la stabilité du convoi. Plus il sera lourd, plus il gagnera en stabilité lors des changements de direction et d’appuis. On sent également moins le poids de la remorque une fois en descente, gage de sécurité s’il en est. Cela aura toutefois un impact sur la consommation de carburant (plus élevée puisque la masse à propulser sera plus importante), et un impact sur les accélérations ou le freinage. Mieux vaut donc dès le départ privilégier un véhicule de type camionnette ou 4×4.

Vient ensuite la question de la mécanique. Vous aurez besoin d’un moteur puissant, d’une transmission robuste, et de pneus solides. Cette combinaison gagnante, typique des 4×4, autorise toutes les fantaisies qu’importe le terrain, puisque ces engins sont prévus pour tracter de lourdes charges — au prix d’une surconsommation évidente. Autant dire que tracter une remorque de 2 tonnes ne devrait pas poser de problème tant que vous adoptez une conduite adaptée.

L’adhérence du véhicule doit aussi être prise en compte, surtout au cas où vous choisiriez de quitter l’asphalte de la route normale pour des petits sentiers ou des rampes nautiques. Mettre un bateau à l’eau est une manœuvre de précision, qui met une certaine pression sur le conducteur : vous aurez besoin de certitudes concernant la capacité de votre voiture à ne pas se laisser entraîner vers l’arrière !

Autres aspects à prendre en compte

L’empattement du véhicule pour tracter une remorque de 2 tonnes a aussi son importance. Il s’agit de la distance entre l’essieu avant et l’essieu arrière : plus celle-ci est grande, plus la stabilité générale augmentera en proportion. C’est pourquoi une camionnette peut offrir des performances similaires à celles d’un 4×4 : sa structure contribue à faciliter la conduite.

Comme nous l’avons évoqué auparavant, la présence d’une boule d’attelage est essentielle. C’est alors la qualité de fixation de la ferrure d’attelage au châssis qui fait la différence. Enfin, prêtez attention à la question de la visibilité, notamment à l’arrière et sur les côtés, car plus une remorque est imposante, plus elle introduira d’angles morts. La présence de caméras intégrées est d’une aide précieuse, cependant elles ne sont pas toujours présentes selon l’année de production du véhicule. Partez du principe que vous devez toujours être en mesure de distinguer les extrémités de votre convoi.

Qu’importe la configuration de votre voiture, vous devrez toujours vous efforcer d’équilibrer le poids du chargement dans la remorque afin d’éviter l’effet de gîte typique des bateaux qui prennent un coup de vent. Même avec un lest important, une remorque est susceptible de vous déséquilibrer durant la conduite au même titre qu’un camion — par ailleurs plus puissant. Vous devrez passer un peu de temps à jouer à Tétris avec votre cargaison, néanmoins le résultat en vaudra la chandelle : vous serez en mesure de vous rendre partout où vous le souhaitez.

Faut-il un permis spécial pour tracter une remorque de 2 tonnes ?

Sachant qu’un permis B (dit aussi « VL » pour « Véhicules Légers ») n’autorise à conduire que des véhicules dont le PTAC est inférieur ou égal à 3,5 tonnes, il est difficile de croire qu’il suffit pour tracter une remorque dont le seul poids serait de 2 tonnes. Ajoutées au véhicule, elles nécessiteraient un permis mis à jour grâce à une formation adaptée.

Ainsi, rechercher la mention « 96 » sur son permis B autorise à tracter des remorques dans la mesure où votre PTAC n’outrepasse pas les 4,25 tonnes. Dans l’idéal, il vous faut donc connaître le poids à vide de votre véhicule… Comme on peut s’y attendre, vous pouvez monter en puissance d’emport à l’aide de mentions supplémentaires. Dans le cas où votre PTAC dépasserait les 4,25 tonnes, vous devrez viser le permis BE, qui permet de tracter une remorque sous couvert qu’elle n’aille pas au-delà de 3,5 tonnes. Si elle venait à être plus lourde que cette valeur de référence, vous auriez besoin du permis C1E.

En cas de doute, misez sur le permis E, obligatoire dès que le PTAC de la remorque dépasse 750 kg et se révèle plus lourd que celui de votre voiture, ou que la combinaison des deux dépasse les 3,5 tonnes.

Dans le reste des cas, vous pourriez être mené à passer un permis autre que celui, le plus répandu, des véhicules légers — toutefois la démarche sera certainement plus longue que les stages de 7 heures nécessaires à l’obtention des mentions signalées plus haut.

Faut-il une assurance spéciale pour une remorque de plus de 2 tonnes ?

Vous devrez effectuer une déclaration spécifique auprès de votre compagnie d’assurance à propos de votre remorque de plus de 2 tonnes. Le mieux reste encore de les contacter directement et de leur poser les questions nécessaires avant le départ.

Faut-il immatriculer ma remorque ?

Comme pour une caravane, toute remorque dont le PTAC dépasse les 500 kg doit impérativement être immatriculée de façon indépendante de votre véhicule habituel. La préfecture vous délivrera une carte grise spécifique et un certificat des mines vous sera remis au moment de l’achat. Grâce à ce dernier, vous serez en mesure d’enregistrer votre remorque auprès des autorités policières, et elle sera en règle.

Remarquez que l’immatriculation ne sera pas la même que celle de votre voiture. Il est donc recommandé de toujours avoir avec soi les papiers des deux parties de votre attelage lorsque vous prenez la route. Vous passerez alors les contrôles sans problème.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here