Quelle est la pression idéale pour mes pneus de moto ou de scooter ?

0
152
Moto homme route

Véritable élément de sécurité et de confort sur la route, la pression des pneus de moto fait partie des premières choses qu’un motard doit comprendre et maîtriser pour entretenir son véhicule. À quoi faut-il s’intéresser pour profiter en tout temps et en tous lieux de sa bécane ?

Bonne pression du pneu et sécurité

Parce qu’ils sont le seul élément de votre scooter ou de votre moto à se trouver en contact direct avec la chaussée, les pneus vont s’user bien plus vite que le reste du deux roues. Or, ceux-ci servent à l’adhérence sur la route, cruciale lorsqu’il s’agit de maintenir ou de changer de direction. Pour peu que les pneus soient usés ou à la limite de leurs capacités, voire que la pression soit insuffisante, le risque augmente de perdre le contrôle — nonobstant vos qualités de pilote. Nous vous laissons imaginer ce que cela donnerait dans le cadre d’une ville parsemée de piétons ou sur une route de montagne.

Ce n’est donc pas pour rien si ce point fait partie de la liste de vérification des mécaniciens de votre garage habituel. Ces visites, recommandées tous les 5000 ou 10000km sont cependant trop éloignées dans le temps pour s’en contenter. Il est recommandé de vérifier la pression de ses pneus régulièrement dans les stations-service ou les centres de lavage, tous équipés de gonfleurs. La précision de ces derniers peut parfois laisser à désirer ; privilégiez plutôt le manomètre des garagistes. Vous n’avez rien à perdre à demander, car il est assez rare que les mécaniciens fassent payer cette vérification.

Valeurs de référence

Elles dépendent du fabricant et du type de deux-roues que vous possédez. En pratique, il n’y a guère de différences, néanmoins, en cas de doute, vous devriez toujours jeter un œil sur les indications disponibles sur le flanc de vos pneus. Qu’il s’agisse d’une moto, d’un scooter ou d’une voiture, ce sont toujours ces chiffres qui font office de référence.

En moyenne, on estime la pression du pneu avant à 2 bars, contre 2,2 bars à l’arrière.

Quels sont les facteurs qui changent la pression des pneus ?

Précisons tout d’abord que la pression est sensiblement proche entre le pneu avant et le pneu arrière : la différence est, en règle générale, de 0,2 bar supplémentaire pour le second. Cela est dû à la répartition du poids sur le châssis du scooter. Respectez cet écart afin d’améliorer votre tenue de route. Cela sera d’autant plus important si vous roulez avec un passager à l’arrière, car le poids supporté par le deux roues augmentera forcément. Dans ce cas de figure, il est conseillé d’ajouter une pression de 0,3 bar supplémentaire à chaque pneu.

Petite subtilité à connaître : les basses températures en hiver réduisent la pression des pneus de façon naturelle. Durant la mauvaise saison, les garagistes recommandent donc d’ajouter 0.2 bar de la valeur recommandée par le fabricant.

Conséquences de pneus sur ou sous-gonflés

Un pneu sous-gonflé est un facteur de risque, car il adhère moins à la route en cas de courbe à franchir ou en situation d’aquaplaning. On perd également en efficacité de freinage, et on augmente mécaniquement l’usure générale : les crevaisons ont alors plus de chance de survenir à l’improviste. Accessoirement, à cause des frottements accrus, les pneus sous-gonflés augmentent la consommation de carburant et doivent être changés plus souvent — ce qui a un coût.

Un pneu surgonflé ne dynamise pas la maniabilité d’un deux-roues, en dépit de l’idée répandue selon laquelle un petit surplus permettrait d’être tranquille plus longtemps. En pratique, l’excès d’air dans le pneumatique renforce la tendance à la crevaison ou au rebond sur les défauts de la chaussée. Une invitation à la perte de contrôle en bonne et due forme !

Quand faut-il vérifier la pression de ses pneus ?

Entre les accélérations et les freinages réguliers, les heurts en cas de nids de poule, sans compter le style de conduite, les pressions de pneus diminuent plus vite qu’on ne le croit. C’est d’autant plus vrai lorsqu’on roule régulièrement. En raison de cela, effectuer un contrôle tous les milliers de kilomètres ou un contrôle mensuels est une bonne base sur laquelle s’appuyer.

Même les heureux propriétaires d’un scooter qui passe le plus clair de son temps dans le garage devraient se pencher sur la question de leurs pneus. Une immobilisation de longue durée implique que le poids du scooter ou de la moto exerce une pression sur les pneumatiques — ce qui leur fait inévitablement perdre de l’air. Pour limiter ce processus naturel, l’astuce la plus connue est de placer le deux-roues sur la béquille centrale plutôt que sur la béquille latérale.

La vérification de la pression des pneus doit avoir lieu quand ceux-ci sont froids, en raison de la dilatation de l’air intérieur tandis que l’on roule. Ainsi, après quelques kilomètres parcourus, un pneu ayant une pression de 2bar à froid monte facilement à 2,3 bars, ce qui fausse la donne au moment de la vérification. Partez du principe que si vous pouvez mettre votre main nue sur la gomme sans vous brûler, c’est le bon moment.

Qualité des pneus

En dépit de toute l’attention que vous pourriez porter à la pression de vos pneus, ce sera en fin de compte la qualité de ces derniers qui fera la différence une fois sur la route. Tous les motards savent pertinemment qu’avant de partir il est essentiel de vérifier l’état de la gomme, des rainures ou d’éventuelles déformations. Sans aller jusqu’à sombrer dans la paranoïa, une vérification régulière vous permettra d’apprécier au mieux les capacités de votre véhicule deux roues, qu’il s’agisse d’une pratique de loisir ou quotidienne.

Pour ces raisons, mieux vaut commander ses pneus de scooter ou de motos auprès de revendeurs qualifiés, et miser sur des fabricants reconnus pour leur sérieux. Il existe une large gamme de produits peu chers sur les sites de vente en ligne, sur lesquels on peut à la fois se procurer l’équipement désiré, voire réserver un créneau dans un centre de montage à proximité. La solution est facile, abordable financièrement et aussi efficace que rapide. Vos nouveaux pneus sont alors montés directement sur votre véhicule, prêt à l’emploi pour s’élancer à l’assaut de la route !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here